Obtenir un devis

PREMUNIA

Quel est le prix d'une mutuelle senior en France?

Avec la baisse du pouvoir d’achat des seniors et l’augmentation du coût du prix d’une mutuelle senior en France, les soins de santé pourraient représenter un coût énorme dans le budget des personnes âgées. Les soins dentaires, hospitaliers et optiques, fréquents chez les seniors, sont extrêmement coûteux. Réassurez-moi s’est associé pour trouver les meilleures offres de mutuelles seniors disponibles et vous donne les meilleurs conseils pour faire des économies tout en conservant une couverture de qualité.

Senior TNS Mutuelle santé Prévoyance

          Quel est le coût d’une police d’assurance santé pour les seniors ?

          Le prix d’une mutuelle senior sera basé sur deux facteurs:

          •   le type de contrat que vous souhaitez et le type de garantie que vous choisissez
          •   l’âge auquel un assuré

          En réalité, plus la garantie est importante et plus vous vieillissez, plus la valeur de vos cotisations à votre régime d’assurance maladie sera élevée.

          Avant d’atteindre l’âge de 55 ans, le coût d’un contrat de mutuelle est généralement de 40 à 45 EUR par mois pour un niveau de remboursement décent.

          Le coût d’une assurance maladie pour les seniors de plus de 55 ans commence à environ 19, 9€/mois avec une couverture de base. Si vous recherchez un niveau de remboursement décent, il vous faudra compter 40 à 50 EUR en moyenne.

          Quelle mutuelle senior dois-je choisir avant de prendre ma retraite ?

          Quand on a plus de 55 ans (senior) Si la retraite approche ou si vous êtes préretraité, vous vous demandez peut-être quelle couverture choisir pour avoir la mutuelle la plus avantageuse. En effet, en vieillissant, vos besoins en matière de santé vont augmenter et vous devez choisir une assurance adaptée pour éviter d’avoir à payer des frais excessifs.

          Si vous devez souscrire à un plan d’assurance pour la santé des seniors après la retraite, alors nous vous recommandons de suivre les étapes suivantes:

          • Conseil n° 1 : Faites attention à la couverture de base. La consultation du médecin traitant pourrait être plus fréquente (suivi du renouvellement d’une ordonnance ou d’une pathologie). Il est donc important de connaître les critères de remboursement de la sécurité sociale. Cela vous évitera d’avoir à payer trop cher.
          • Conseils n° 2 : choisissez une assurance de remboursement des frais d’hospitalisation, qui couvre les frais fixes d’hospitalisation et éventuellement un prix fixe pour une chambre individuelle.
          • Conseils n° 3: choisissez une assurance qui couvre les soins d’optique, comme les prix fixes pour les lentilles et les montures. Comme la vue diminue avec l’âge, il est essentiel de prévoir cette couverture. Cela pourrait rapidement se transformer en une dépense coûteuse. Il existe des formules qui offrent des remboursements intéressants pour les soins des yeux et la protection intégrale des verres progressifs, par exemple.
          • Conseil n° 4 :prenez une assurance qui rembourse les frais dentaires. En effet, les soins dentaires ainsi que les prothèses, et éventuellement les appareils, sont de plus en plus souvent nécessaires au fur et à mesure que l’on avance en âge. Il est possible de regarder le montant du remboursement offert pour les prothèses (pont par exemple) et le montant maximum du remboursement, ainsi que si les implants (couronnes notamment) sont inclus.
          • Conseil n° 5 : Faites attention au montant du remboursement des services paramédicaux tels que l’ostéopathe, le physiothérapeute, l’infirmière auxiliaire de santé, le podologue, etc. Il faut regarder plus précisément le nombre de séances auxquelles vous avez droit par an, le montant du remboursement/séance, et si ces soins font partie d’un même “pôle” ou non. Certaines mutuelles différencient la kinésithérapie et l’ostéopathie de la pédicure, par exemple, ce qui vous permet d’obtenir un meilleur remboursement.

          Aujourd’hui, les mutuelles seniors proposent des contrats solidaires et responsables qui sont basés sur la solidarité et la responsabilité. Ces contrats offrent de meilleurs remboursements si vous adhérez au parcours de soins coordonnés (passer par votre médecin traitant avant de consulter un expert).

          La réforme de la mutualité : Quelles conséquences pour les seniors ?

          La première réforme touchant les contrats de mutuelle était la loi Chatel de 2005 qui portait sur les délais de résiliation d’un contrat d’assurance qui était mutuelle et obligeait les assureurs à prévenir leurs assurés suffisamment tôt pour qu’ils puissent résilier leur contrat à tout moment s’ils le souhaitent. Cependant, cette loi a été retirée de la circulation puisqu’en 2020, la loi de résiliation infra-annuelle a été mise en place.

          Cette loi permet aux clients de résilier leur contrat de mutuelle à tout moment après la date du premier anniversaire de leur assurance maladie complémentaire. Vous n’êtes pas obligé d’attendre la date de votre anniversaire, mais vous êtes toujours tenu de rester inscrit pendant un an.

           Le 1er janvier 2021, la réforme des mutuelles de santé, également appelée réforme du 100% santé, a été mise en place et est appliquée en France depuis cette date. C’est un changement qui sera bénéfique pour tous, mais particulièrement pour les seniors. En effet, cette réforme va permettre une plus grande prise en charge des prestations audio, optiques et dentaires, avec un accent particulier sur la gratuité du reste à charge (RAC).

          Ces changements majeurs permettent à un plus grand nombre de personnes d’accéder au large éventail de services et d’équipements médicaux sans avoir à débourser des milliers de dollars, puisque le coût des soins de santé peut être entièrement pris en charge par la Sécurité sociale et l’assurance maladie complémentaire pour les personnes âgées.

          Pour bénéficier de cette couverture d’assurance maladie 100, le patient doit avoir signé un contrat de santé approprié, sain et solidaire.

          Un contrat peut être considéré comme “solidaire” lorsque:

          •   Il n’y a pas de sélection médicale effectuée au moment de la souscription (pas de questionnaire de santé) ;
          •   Le montant des cotisations n’est pas fixé et ne change pas en fonction de l’état de santé.

          Un contrat peut être considéré comme “responsable” lorsqu’il:

          •   prend en charge l’intégralité du ticket modérateur.
          •   comprend l’intégralité du coût journalier hospitalier, sans limitation de durée
          •   Il paie l’intégralité du coût de l’hospitalisation, sans limitation de durée. En outre, il paie tous les frais supplémentaires ;
          •   etc.

          Nos cinq conseils pour un mutuelle senior bon marché

          • Conseils n° 1: soyez prêt à faire face à vos dépenses de santé.

           Passez en revue vos problèmes de santé actuels et aussi ceux que vous pourriez rencontrer dans un avenir proche. En vieillissant, les problèmes de perte d’audition, de soins dentaires et d’optique notamment deviennent plus fréquents et peuvent entraîner des dépenses de santé importantes. Envisagez la possibilité que cela se produise lorsque vous souscrivez une assurance maladie complémentaire.

          • Conseil n° 2: faites attention au délai d’attente.

           Si vous choisissez une assurance complémentaire santé qui présente le niveau de couverture le plus élevé, il est possible que votre mutuelle exige un délai d’attente. Il s’agit d’une période pendant laquelle vous payez vos cotisations sans avoir la possibilité d’utiliser votre assurance. Ce délai est utilisé par les mutuelles pour éviter que vous ne signiez un contrat d’assurance que si vous avez besoin d’un traitement médical.

          • Conseil n° 3: Assurez-vous de bien connaître les spécificités de vos garanties.

           Une assurance proposant le meilleur remboursement dentaire mais limitant les remboursements à 500 euros par an n’est d’aucune utilité au vu du coût élevé des soins dentaires en France. De plus, certaines grandes mutuelles excluent certains frais médicaux de leur assurance. C’est ce que l’on appelle les exclusions de garantie. Il est donc essentiel, avant de signer le contrat, de connaître les détails de la couverture dont vous bénéficiez et les conditions auxquelles elle est soumise.

          • Conseil n° 4 : le prix n’est pas le seul indicateur.

           Souvent, une assurance maladie moins chère est associée à des remboursements moindres, par rapport à une assurance maladie plus chère. Or, les frais de santé quand on est un senior peuvent être coûteux, par exemple en cas de soins palliatifs et d’hospitalisation, par exemple. Le coût d’une mutuelle peut entraîner des frais plus élevés pour vous si les garanties ne sont pas assez fortes.

          • Conseil n° 5 : magasinez !

           Comme nous l’avons mentionné précédemment, n’ayez pas peur de demander des devis à des compagnies d’assurance maladie de premier plan, puis de les comparer pour choisir celle qui vous plaît le plus. Vous pouvez également faire appel à un courtier en ligne comme Rassurez-moi qui s’occupera gratuitement de cette tâche pour vous.

          De quels facteurs dépend le coût d’une police d’assurance pour les seniors ?

          Les antécédents médicaux et l’âge

           Comme nous l’avons mentionné précédemment, le coût des régimes d’assurance maladie dépend fortement de l’âge.

           En effet, le coût d’une complémentaire santé évolue en fonction de votre vie et des risques. Toute personne âgée de plus de 55 ans a besoin de plus de soins et, par conséquent, d’un montant d’indemnisation plus élevé. Les compagnies d’assurance maladie qui proposent des complémentaires offrent des formules d’assurance maladie complètes pour les seniors, avec des garanties plus souples.

           Le coût d’une police d’assurance maladie pour seniors ne dépend pas seulement de l’âge, mais aussi des antécédents médicaux. Dans la majorité des polices d’assurance santé, les assureurs exigent une série de détails sur votre santé, et en particulier sur vos antécédents médicaux. Un assuré qui a été diagnostiqué comme souffrant d’une affection de longue durée (ALD) ou qui a souffert de multiples problèmes de santé avant le moment de la demande bénéficiera de tarifs plus élevés.

           À cet égard, une compagnie d’assurance peut remplir un questionnaire de santé au moment où vous présentez une demande. Il est fortement recommandé de ne pas surestimer vos antécédents médicaux. Si vous répondez honnêtement à ce questionnaire, vous serez couvert en cas de problème médical. En outre, l’assureur peut refuser de vous payer pour un problème non résolu.

          Les couvertures d’assurance souscrites

           Un autre facteur qui influe sur le coût d’une assurance santé pour les seniors est le montant de la couverture fournie. En France, les compagnies d’assurance maladie vous permettent de modifier la couverture et, par conséquent, vous pouvez choisir le montant de la couverture en fonction de vos besoins. Par exemple, il est possible de choisir un niveau de couverture plus élevé pour les services optiques lorsque l’on porte des lunettes et un niveau plus faible pour les soins dentaires si l’on n’a pas de problèmes dentaires jusqu’à présent.

           En raison de l’âge de l’assuré, un senior a tendance à choisir des niveaux d’assurance plus élevés qu’un assuré plus jeune. Ainsi, le coût de son assurance sera plus élevé !

          Comment trouver une assurance pour seniors au moindre coût ?

           Une comparaison en ligne des plans d’assurance santé reste la méthode la plus efficace et la plus simple pour trouver une assurance santé pour les seniors à bon prix, adaptée à vos besoins !

           L’outil de comparaison en ligne est entièrement gratuit. Après avoir rempli un questionnaire en ligne, une liste de devis santé vous sera présentée en fonction de votre profil. Pour ce faire, prenez quelques instants pour examiner vos besoins actuels afin que notre outil de comparaison puisse choisir les plus susceptibles de vous intéresser.

           Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de vous inscrire. Si vous souhaitez l’envisager pendant quelques jours, vous pouvez revenir sur notre site à tout moment.